Conference Updates

news
Les gens de mer fixent leurs objectifs pour les quatre années à venir

Les délégués de la conférence de la Section des gens de mer ont abordé un ordre du jour bien rempli. Après avoir rapidement adopté le document sur le thème du Congrès, ils ont débattu des stratégies et des défis auxquels ils devront faire face à l’avenir..

Les participants ont partagé leurs idées, leurs inquiétudes, et les tactiques qui ont fonctionné pour eux – notamment une collaboration étroite avec les dockers et les avantages du travail intersectoriel dans l’industrie des transports. Abdulgani Serang, du National Union of Seafarers of India, a expliqué : « Le travail intersectoriel porte ses fruits – il nous a suffi à nous, gens de mer, d’envoyer un email expliquant que nous arrêterions d’utiliser les services d’une compagnie aérienne pour que les travailleurs de l’aviation parviennent à remporter une victoire syndicale. » Le programme de travail quadriennal a ensuite été adopté.

Abdulgani Serang

Les délégués à la conférence ont ensuite condamné les attaques du gouvernement grec contre les droits civils et les droits du travail des marins grecs, après qu’Agis Tselentis, de PNO, ait condamné les « attaques honteuses et flagrantes du gouvernement contre les droits fondamentaux », et ont remercié l’ITF et ses affiliés pour leur soutien.

Agis Tselentis

D’autres motions ont été particulièrement soutenues : celle relative à la charge de travail, la fatigue et le manque de personnel à bord des navires, celle concernant la crise dans la marine marchande au Pakistan, ainsi qu’une autre en faveur du traitement équitable des gens de mer et contre la criminalisation et les interdictions de permissions à terre. On a également senti une vive détermination à lutter contre le développement des escroqueries à l’embauche et contre les souffrances humaines engendrées par celles-ci.

Dave Heindel

Le Président de la Section des gens de mer l’ITF, Dave Heindel, a adroitement dirigé la conférence au rythme nécessaire pour couvrir les nombreux thèmes de débat, et la conférence a pu être close à temps, après l’élection des Responsables de la Section des gens de mer, y compris la réélection du Président de la section, qui n’a rencontré aucune opposition. Le départ de Jacqui Smith du NSU de son poste de représentante des femmes de la section a été chaleureusement salué – elle occupera bientôt le poste de coordinatrice maritime de l’ITF – tout comme l’élection de Lena Dyring en tant que nouvelle représentante des femmes de la section.

Jackie Smith

Lena Dyring

Film recommandé : Voyez comment les syndicalistes paraguayens ont forgé des liens pour lutter contre l’exploitation et pour défendre leur pavillon national

12 August 2014
news
Nous faisons tous partie de la même famille syndicale…

...Et en organisant tous ensemble tout au long de la chaîne d’approvisionnement et en incitant à des actions ciblées, nous pouvons gagner. »

C’est sur ces mots que s’est ouverte la Conférence de la Section de l’aviation civile, avant la projection d’une vidéo retraçant les activités menées par l’ITF au cours des quatre dernières années.

Après être revenu sur le passé, les délégués se sont penchés sur les stratégies futures. Ils ont évoqué leur combat contre la sous-traitance. Shane O’Brien, du syndicat Transport Workers of Australia, a fait remarquer comment « dans l’aéroport dans lequel [elle] travaille, [son] employeur n’a pas embauché depuis des années ». La Conférence a également décidé d’agir en réponse aux attaques dont sont victimes les syndicats dans certaines compagnies aériennes. Hubert Hollerich du syndicat OGBL a résumé en ces termes la situation vécue par les travailleurs lorsqu’une compagnie aérienne luxembourgeoise a partiellement été rachetée par Qatar Airways : « C’est une dictature ! L’entreprise voulait même que nous ayons des contrats de travail qataris au Luxembourg. »

Les représentants des travailleurs et travailleuses ont convenu de poursuivre leur combat pour plus de réglementations. Sara Nelson du syndicat AFA-CWA a appelé au développement de réglementations sur la qualité de l’air à bord : « Certains personnels de l’aviation civile se font empoisonner ! ».

Même si les femmes et les jeunes sont déjà représentés dans les syndicats, l’ITF prévoit de renforcer leur présence à l’avenir. Giannina Fiora Del Fabro du Sindicato de Tripulantes de Cabina Lan Express a bien exprimé la volonté des syndicats : « Nous nous concentrerons sur les jeunes et les femmes ! ». Avant la clôture de la conférence, les syndicats ont réitéré leur attachement à la sécurité, sur laquelle les profits ne devraient pas primer. Fatima Ajouz, de l’Association libanaise des équipages de cabine, a ajouté qu’il fallait limiter les heures de travail, dans l’intérêt de la sécurité des personnels et des passagers.

La conférence s’est conclue avec l'élection d’Oliver Richardson et de Joe Tiberi aux postes de Président et Vice-président du Comité de la Section de l’aviation civile, puis un hommage a été rendu aux victimes du vol MH17 de Malaysian Airlines.

12 August 2014
news
Air, route, mer, docks : priorité aux travailleurs ! Interventions des participants aux conférences

« Certains personnels de l’aviation civile se font empoisonner. Il nous faut des réglementations sur la qualité de l’air à bord ! »
Sara Nelson, AFA-CWA

« Le travail intersectoriel porte ses fruits – il nous a suffi à nous, gens de mer, d’envoyer un email expliquant que nous arrêterions d’utiliser les services d’une compagnie aérienne pour que les travailleurs de l’aviation parviennent à remporter une victoire syndicale. »
Abdulgani Serang, NUSI

« Renforcer et déployer la solidarité sera absolument essentiel dans les quatre années à venir – la mobilisation des membres, évoquée dans le document sur le thème du Congrès, montre aux employeurs que nous pouvons riposter. »
Sharon James, Section des dockers de l'ITF

« Il faut que nous exigions la limitation des heures de travail. La fatigue est un problème pour le personnel et pour la sécurité à bord des avions. »
Fatima Ajouz (centre), Association libanaise des personnels de cabine

12 August 2014
news
Mon Congrès

Je travaille à l’aéroport dans l’équipe de nettoyage. Il y a un an, mes collègues et moi-même avons été menacées de subir un plan de sous-traitance et de perdre nos droits. C’est Ekaterina Yordanova de la FTTUB qui est venue à notre secours.

À présent, je suis l’une de ses plus grandes fans et la plus grande supportrice du mouvement syndical. C’est la raison pour laquelle je suis très reconnaissante et enthousiasmée par le fait d’être présente ici et de participer au congrès.

Ekaterina m’a appelé au printemps pour me dire : « emmène avec toi les meilleures de tes collègues pour nous aider à organiser le congrès », et nous voilà.

Comme je parle l’anglais et le russe ainsi que le bulgare, j’ai été affectée à l’inscription et comme j’ai accueilli de nombreuses personnes à l’aéroport, la plupart des délégués me connaissent maintenant.

Être présente au congrès est une expérience fantastique. C’est un grand défi mais j’arrive à peine à dormir la nuit tellement je suis excitée d’être là.

Tout cela me donne envie de m’investir dans le syndicalisme et dans ce type de travail à l’avenir.

Evelina Petrova, Fédération des syndicats des transports de Bulgarie - FTTUB

12 August 2014
news
L’hommage à Nelson Mandela fait salle comble

C’est Zenzo Mahlangu, Secrétaire général du syndicat SATAWU, qui organisait cet événement dans lequel un hommage a été rendu au combat mené par Nelson Mandela, pour lequel ce dernier a passé 27 années en prison avant sa libération en 1990.
On y a parlé de Mandela comme d’un homme humble qui a occupé le poste de Président d’Afrique du Sud de 1994 à 1999.

L’ancien président du Syndicat danois des gens de mer (DSU), Henrik Berlau, a évoqué l’implication des syndicats maritimes dans la lutte contre l’apartheid ; en effet, le DSU, deux syndicats britanniques – The National Union Seamen (NUS) et le Transport and General Workers Union (TGWU) – et le Seamen’s Union of Australia, ont joué un rôle de premier plan dans le cadre de l’embargo sur le pétrole mis en place pour protester contre le régime brutal de l’apartheid.

Joe Fleetwood, Secrétaire national du Maritime Union of New Zealand, Mick Doleman, Secrétaire national adjoit du Maritime Union of Australia, ainsi que Willie Adams, Secrétaire-Trésorier international du syndicat International Longshore and Warehouse Union (ILWU), ont évoqué le rôle qu’ils ont joué en tant que syndicalistes dans ce combat planétaire.

D’autres intervenants ont décrit la lutte menée par leur syndicat, notamment Fatima Aguado (CC.OO), Espagne, Mohamed El Saidi (Tunisie) and Jong In Huy (Syndicat coréen des cheminots).

Nous vous invitons également à lire l'article rédigé par l’un de nos participants-reporters sur cet événement.

12 August 2014